C.I.F.L Comité Interprofessionnel des Fournisseurs du laboratoire CIFL

Marché du laboratoire

Le Marché du Laboratoire est encore très éclaté, cependant les deux principaux segments d’activité, le secteur académique et l’industrie pharmaceutique, représentent 50% de l’activité de notre profession, soit près d’un milliard d’euros sur un total de 1.97 milliards en 2017. 

Certains secteurs afficheront sans doute une forte dynamique dans les années à venir. Il s’agit principalement de l’Agro-alimentaire et de la Cosmétique qui subissent des contraintes importantes en termes de contrôles et de réglementations. 

Les attentes des laboratoires se focalisent majoritairement sur l’automatisation des analyses et la miniaturisation des appareils ainsi que sur des seuils de détection plus faibles, toujours pour répondre aux exigences des nouvelles normes. 

Le développement des biotechnologies et de la chimie du végétal ouvre des perspectives nouvelles, notamment en biologie moléculaire, tandis que les accréditions de laboratoire engendrent des demandes plus ciblées de services adaptés et d’informatique dédiée. 

Le Marché du Laboratoire représente près de 2 milliards € en France (hors DIV)

 

La France dans l’Europe

En matière d’innovation, la France se situe dans la moyenne européenne, en se positionnant toutefois dans le groupe des « suiveurs », derrière l’Allemagne, le Royaume Uni et les pays scandinaves.

Trois segments tirent la dynamique de la recherche française au sein de l’Europe : l'énergie-environnement, le secteur de la cosmétique et l'agro-alimentaire.